ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

Cette charte vise à définir le cadre d’exercice du praticien, le respect des droits fondamentaux des clients et l’engagement formel au secret professionnel.

1. CADRE D’EXERCICE

L’hynothérapie n’est aucunement dans une démarche médicale, impliquant un diagnostic et/ou un traitement prescrit par un spécialiste. Elle n’a pas vocation à se substituer aux professionnels de santé, médecins, psychiatres ou psychologues. Les hypnothérapeutes n’ont pas vocation à se substituer aux professionnels de santé, médecins, psychiatres, ou psychologues. Mais leur pratique intervient en complémentarité, dans le registre de l’accompagnement de la personne, de son évolution personnelle et de son bien-être.Ils se doivent de prôner la concertation entre intervenants du domaine médical et praticiens en hypnose, dans l’intention d’établir une parfaite communication entre tous les acteurs, pour le meilleur bénéfice des personnes accompagnées.

2. RESPECT DES DROITS FONDAMENTAUX

Les Praticiens s’engagent à respecter et à promouvoir la dignité humaine, l’autonomie, la liberté de chacun, ainsi que tous les droits inhérents à la nature humaine. Ils s’appliquent à n’exercer d’aucune manière des pressions physiques, psychiques, morales ou spirituelles, induisant une limitation de la volonté propre de leurs clients. Ils s’engagent à ne jamais soumettre leur client à un objectif qui lui serait étranger ou qui serait celui d’une politique commerciale. Ils s’engagent à n’avoir aucun jugement et à n’en donner aucun. Ils se positionnent comme simples guides, s’appuyant uniquement sur les savoirs, connaissances, capacités, apprentissages et parcours de vie de leurs clients.

3. SECRET PROFESSIONNEL

Le secret professionnel couvre tout ce qui parvient à la connaissance de l’hypnothérapeute dans l’exercice de sa profession. C’est à dire non seulement ce qui lui a été confié, mais aussi ce qu’il a vu, perçu, entendu, compris ou ressenti. Les praticiens poursuivent au mieux les intérêts de leurs clients, avec pour seules limites, celles imposées par la loi.

4. CADRE THERAPEUTIQUE ET IMPLICATION EMOTIONNELLE

L’implication émotionnelle du praticien est inévitable, mais se veut toujours au service de l’aide à apporter objectivement à son client, en dehors de tout intérêt affectif ou pécuniaire. Cela implique une vigilance particulière du praticien, à se garder de ses propres réactions, émotions et ressentis. Les praticiens se gardent de toute attitude à prolonger la relation d’accompagnement à leur profit. Ils sauront mettre fin aux séances le moment venu. Les praticiens proscrivent toute manœuvre de séduction affective ou sexuelle dans le cadre de la relation d’accompagnement. Dans tous les cas, ces attitudes ne peuvent avoir lieu sans la rupture immédiate du contrat qui les lie à leur client, et rend caduque toute relation d’accompagnement. Le praticien signataire de la présente charte reconnaît qu’aucun diplôme seul ne suffit à conférer la qualité de professionnel de l’accompagnement par l’hypnothérapie. Celle-ci requiert un parcours personnel, fruit d’un long travail de développement personnel, et de prédispositions pour acquérir, maîtriser et développer les qualités d’un praticien.
Les Praticiens signataires de cette charte sont engagés dans une démarche d’analyse des pratiques sous forme d’inter-visions et/ou de supervisions confraternelles.